Pour les questions relatives à la commande en ligne et à la livraison, rendez-vous ici.

EST-CE POUR MOI?

Je ne sais pas faire de ski, puis-je faire du SNOOC ? Est-ce facile ?

OUI, profitez-en !!! Quelques minutes suffisent pour maîtriser le SNOOC. Environ 100 m sur une piste bleue vous suffiront pour apprendre à piloter votre SNOOC. En cas de chute, vous ne tombez que de 20 cm… ! Jetez un oeil sur les tutoriels

A quel âge peut-on faire du SNOOC ?

En randonnée, le SNOOC est adapté pour une utilisation de 9 ans à 90 ans !
La plus petite pointure adaptable sur la fixation de randonnée est du 36.
Nous recommandons aux parents d’accompagner leurs enfants mineurs pour la première descente.

Je pèse plus de 100 kg, puis-je faire du SNOOC ?

Le SNOOC est conçu pour accepter un large éventail de gabarits, sans limite de poids si vous restez bien conscient que c’est un équipement pour se promener… pas pour faire des figures aériennes ;-).

Je suis skieur / snowboarder, qu’apporte le SNOOC de différent ?

Le SNOOC est une glisse à part entière. C’est comme comparer le snowboard et le ski. Chaque glisse a ses avantages. En SNOOC, on est à 20 cm du sol, les sensations de vitesse sont décuplées. C’est un peu comme le karting comparé à la voiture.

Je fais déjà du ski de randonnée, à quoi me servira le SNOOC ?

Le SNOOC n’a pas la prétention de remplacer le ski de randonnée. Il permet en revanche de partager des moments magiques avec des amis ou de la famille qui n’ont pas le même niveau de ski que vous. Le tout en restant très ludique sur la descente… au milieu de paysages inoubliables !

Je fais déjà de la raquette, qu’est-ce que le SNOOC va m’apporter ?

Si vous appréciez la sensation de glisse, nul doute que le SNOOC fera votre bonheur à la descente. Pour ce qui est de la montée : les skis offrent une surface de portance supérieure à la raquette. Vous allez donc moins vous enfoncer dans la neige molle ou poudreuse. Pour avancer, vous ne devez plus lever le pied mais le faire glisser ce qui économise considérablement votre énergie. Enfin, pour faciliter votre ascension, vous pourrez emprunter aussi bien des traces de ski de randonnée que de raquette.

Grâce au SNOOC, le temps gagné à la descente vous permettra de passer plus de temps à admirer le paysage et pourquoi pas prendre le temps de pique-niquer sans contrainte horaire.

Quels risques je prends en allant en montagne en SNOOC ?

La montagne est un espace naturel. Bien que le SNOOC permette d’évoluer sur des sentiers et routes forestières à faible pente et très surs, prenez le temps de vous informer auprès des professionnels, qui sauront vous conseiller sur les itinéraires possibles en fonction des conditions météorologiques et nivologiques, mais également sur les espaces de protection des espèces endémiques.

 

OÙ PRATIQUER LE SNOOC ?

Puis-je faire du SNOOC sur les pistes de ski ?

Oui, plus de 100 stations de ski en France, en Suisse, en Autriche et même en Chine autorisent le SNOOC sur leurs pistes avec les skieurs. Vous pouvez consulter notre carte (non exhaustive) des stations qui l'autorisent. Si votre station n'est pas dans cette liste, contactez l'office du tourisme de la station pour plus de détail. 

Quelles remontées mécaniques puis-je emprunter avec mon SNOOC Downhill?

Vous pouvez accéder aux télécabines et télésièges accessibles aux piétons. La liste des remontées mécaniques de chaque station est précisée sur notre carte des stations.

Quelles remontées mécaniques puis-je emprunter avec mon SNOOC Touring?

Ski aux pieds, vous pouvez accéder à la majorité des télésièges et téléskis puisque vous êtes considéré comme un skieur ! Avant de prendre une remontée mécanique en mode ski, habituez-vous à évoluer debout avec les skis aux pieds ;-)

Y a-t-il des stations où le SNOOC n'est pas homologué ?

L’autorisation du SNOOC est au bon vouloir de chaque station. Contactez l’Office du Tourisme de votre destination.

Je n’y connais rien en hors piste, où puis-je en faire ?

Certaines stations proposent des itinéraires balisés et sécurisés. Des applications mobiles tel que "Outdooractive" vous proposent des itinéraires pour tous niveaux avec un guidage GPS. Nous vous recommandons également de vous rapprocher d’un guide qui vous accompagnera en toute sécurité et vous formera pour devenir autonome.
Pour un encadrant expert du SNOOC, cliquez ici.

Puis-je aller sur n'importe quel terrain à la montée ?

Le SNOOC est conçu pour des itinéraires accessibles à tous. Comme en ski de randonnée, les peaux sont extrêmement performantes, mais elles ne permettent pas de grimper aux arbres! Si vous abordez une zone en dévers nécessitant une prise de carre, déchaussez jusqu’à ce que vous retrouviez un terrain sans dévers où la peau maximise le contact avec la neige.

Puis-je aller sur n'importe quel terrain à la descente ?

A la descente, le SNOOC est très polyvalent, sur pentes faibles et jusqu’à des pentes de 35%. La qualité de la neige conditionnera votre expérience. La neige présentant une croûte dure et cassante sous le poids de l’utilisateur est à éviter.

COMMENT CA FONCTIONNE ?

Est-ce que ça va vite ?

La position du SNOOC permet de maîtriser sa vitesse dès les premiers mètres, soit avec les pieds au sol, soit en dérapant. Ceci dit, Le SNOOC possède une bonne glisse, et un utilisateur averti peut atteindre les mêmes vitesses qu’un skieur.

Est-ce stable ?

Le SNOOC est particulièrement stable. Pour démarrer, vous avez les pieds posés sur la neige de chaque côté du ski, ce qui vous donne trois points d’appui ! C’est plus stable que d’être debout avec deux points d’appui. Les pieds au sol pour démarrer vous permettent également de réguler votre vitesse, de freiner si besoin, voire de vous arrêter immédiatement.

Comment tourner, comment s'arrêter ?

Pour tourner, il suffit de tourner les épaules qui vont emmener le bassin et faire tourner le SNOOC.

Comme en ski, l’arrêt est un virage accentué qui amène au dérapage. Il est beaucoup plus facile de tailler des courbes et de s’arrêter qu'en ski.

Est-ce dangereux ?

La position du SNOOC permet de maîtriser sa vitesse dès les premiers mètres, soit avec les pieds au sol, soit en dérapant. Ceci dit, Le SNOOC possède une bonne glisse, et un utilisateur averti peut atteindre les mêmes vitesses qu’un skieur.

Le SNOOC peut-il partir seul si je chute ?

Non, le SNOOC est relié à votre taille par un leash élastique qui l’empêche de dévaler seul la pente. Le leash est suffisamment long pour éviter que le SNOOC vous tombe dessus quand vous chutez.

Puis-je faire des sauts ?

Le SNOOC a été conçu pour absorber des efforts importants, des accidents de terrain, des compressions inattendues. Cependant le SNOOC n’est pas un équipement destiné au saut, c’est un équipement de randonnée.

Combien de temps faut-il pour transformer le SNOOC TOURING?

Après quelques essais, le SNOOC se transforme en moins de 3 minutes. Entraînez-vous chez vous une ou deux fois au chaud avant de vous lancer et ça ne sera plus qu’une formalité !

Le SNOOC passe-t-il dans 30 cm de poudre ?
S'il y a beaucoup de poudreuse, vais-je m'enfoncer sous la neige ?

Jusqu’à 30 cm de poudreuse, le SNOOC fonctionne parfaitement. Au-delà, le SNOOC a tendance à freiner dans la neige. En revanche, il est parfaitement possible de faire une trace de montée dans 50 ou 60 cm de poudre et de profiter de cette même trace pour redescendre… comme si on était en bobsleigh !

Le SNOOC glisse-t-il aussi bien en poudreuse que sur piste ?

Comme en ski, le SNOOC est un peu moins stable en poudreuse et demande de prendre des repères supplémentaires. Même si le SNOOC a été spécialement étudié pour évoluer en poudreuse, nous vous conseillons de faire une descente sur une piste damée avant de vous lancer dans la neige souple.

Puis-je skier debout avec les skis du SNOOC TOURING aux pieds ?

La descente à ski est pratiquement impossible au vu de la souplesse des chaussures et de la fixation qui ne permettent pas une prise de carre suffisante pour tourner et s'arrêter.

Je ne veux pas l'utiliser en rando mais juste sur les pistes, puis-je l'acheter sans les peaux ?

Oui, le modèle SNOOC Downhill est équipé d’un seul ski. Il permet de s’équiper à moindre coût pour des amateurs de piste uniquement mais ne permet pas de randonner.

Comment fait-on pour monter en ski dans la neige sans glisser en arrière ?

A la montée on colle une peau couverte de poils synthétiques (appellé "peau de phoque") sous la semelle du ski. Ces poils, orientés vers l’arrière du ski, empêchent le ski de reculer dans la neige.
Avec les peaux de phoque, vos skis peuvent agripper la neige sans glisser sur une pente relativement importante.

Est-ce compliqué de monter en ski ?

Monter en ski sur des pentes moyennes ne demande pas plus de technique que de monter à pieds. Si la pente se redresse, plus de 25°, il peut être utile de découvrir la technique des conversions.

Des mini bâtons peuvent-ils aider à la descente ?

En SNOOC, on est assis à moins de 20 cm du sol et on peut se rééquilibrer facilement avec les mains (et les jambes). L’utilisation de bâtons courts à la descente n’est pas recommandée.

C’est pas nouveau : le Paret existe depuis plus de 100 ans !!

Oui c’est exact ! Le brevet le plus ancien que nous ayons trouvé remonte à 1884 et le ski assis est pratiqué dans de nombreux pays autour du monde depuis plus de 200 ans !! Ce qui est nouveau dans le SNOOC c’est qu’il est totalement pensé pour la randonnée. On utilise le même matériel pour monter et descendre ce qui fait que le poids et l’encombrement dans le sac-à-dos sont très faibles.

 

COMMENT M’ÉQUIPER POUR FAIRE DU SNOOC ?

Quel type de chaussures utiliser ?

Des chaussures souples, montantes et relativement chaudes sont parfaites. Vos chaussures de randonnée, bottes de neige, iront très bien. Légères, confortables et faites à vos pieds, vous profiterez pleinement de votre sortie.

  • Les chaussures de snowboard ou de haute montagne sont un peu trop rigides et lourdes.
  • Les chaussures de ski sont totalement déconseillés.
  • Les Moonboots (oui, ça existe encore) n’ont pas de rebord arrière.
Quelle taille de chaussure la fixation accepte-t-elle ?

La fixation accepte des chaussures de randonnée :

  • du 36 au 50 (taille Europe)
  • du 4,5 au 13 et plus (taille US)
  • du 3 au 13 (taille UK)
Comment dois-je m'habiller pour faire du SNOOC ?

L’équipement minimum est un ensemble imperméable et des gants résistants et imperméables. Des guêtres et un casque sont des équipements fortement recommandés. Enfin, pour votre confort, protégez-vous des projections de neige avec un masque et un tour de cou pour protéger le menton et le nez.

Les chaussures souples tiennent-elles suffisamment le pied ?

Oui, il est recommandé de prendre des chaussures à tige haute.

 

A PROPOS DU MATÉRIEL...?

Est-il solide ?

Nous avons pris soin de tester le SNOOC avec contraintes très importantes. En utilisation normale, le SNOOC vous accompagnera longtemps !

La fixation ne m’inspire pas, est-elle solide ?

La fixation du SNOOC a été développée en partenariat avec Eric Phillips, explorateur polaire. Il a lui même parcouru des milliers de kilomètres dans des températures de -40°C avec cette fixation… que dire de plus ? C'est probablement une des fixations les plus solides et confortables au monde !

Y a-t-il besoin d’outils pour transformer le SNOOC ?

Pour transformer le SNOOC, les seuls outils dont vous avez besoin sont vos mains. Les fixations de montée et le siège à la descente sont fixés par deux attaches rapides de vélo.

Est-il lourd ?

A la montée, le SNOOC pèse moins de 2 kg dans votre sac à dos. A la descente, c’est lui qui vous porte.

Est-ce que ça fait mal au dos ?

La suspension permet d’amortir les chocs du terrain. Le SNOOC est bien plus confortable qu’une luge classique !

A quoi sert la suspension ?

La suspension est là pour protéger votre dos. Si dans la neige poudreuse il n’y a pas de choc, vous n’êtes pas à l’abri d’une bosse sur une neige compacte.
Nous avons donc conçu la suspension la plus performante du marché sur ce type d’engins avec Fabien Tourneux, un expert des ressorts reliés au corps humain. Nous l’avons testé sur des sauts de 1 m de haut et 6 m de long… Bref, là aussi, ce qui se fait de mieux !

Y a-t-il des "stops skis" sur les skis ?

A la montée, votre ski est sanglé sur votre pied et la fixation ne peut pas “déchausser”. Comme en raquettes, vous n’avez pas besoin de “stop skis”. A la descente, le SNOOC est relié à l’utilisateur par une ceinture, le “Leash”, qui fait office de stop ski.

Y a-t-il un ARVA ou une pastille Recco incluse dans le siège ?

Les équipements de sécurité ne se mettent jamais sur la matériel mais sur la personne.

Puis-je monter mes vieux skis sur le SNOOC ? ou l'utiliser avec des skis normaux?

Libre à vous d’adapter le SNOOC sur ce que vous souhaitez, ski, snowboard, planche de skateboard, machine à laver… N’oubliez pas de poster vos photos #SNOOC. Les skis SNOOC sont conçus pour offrir le meilleur compromis portance/maniabilité.

Y a-t-il des carres sur le patin ?

Oui, c’est grâce aux carres que le SNOOC permet d’évoluer en toute sécurité en maîtrisant sa vitesse.

Y a-t-il une suspension ?

Le SNOOC est équipé d’une suspension à la pointe de la technologie.

Qu'y a-t'il dans un SNOOC DOWNHILL ?

Le SNOOC DOWNHILL est un matériel de descente.

Il comprend :

  • un ski spécifique
  • une assise
  • une suspension
Qu'y a-t'il dans un SNOOC TOURING ?

Le SNOOC TOURING est un matériel de montée ET de descente. C’est à notre connaissance le moyen le plus économique de monter et descendre en glissant hors piste.

Il comprend :

  • une paire de skis spécifiques
  • une paire de peaux de phoques
  • une paire de fixation
  • une assise
  • une suspension
Les paramètres de ce site nécessitent l'utilisation de tous cookies pour une meilleure expérience. Veuillez accepter les cookies pour continuer la visite de la boutique.
You have successfully subscribed!