Le SNOOC, une belle opportunité pour les professionnels de la montagne

0 Kommentare

Dans le métier de guide, il faut savoir s’adapter aux conditions, à la clientèle. Parfois ça ne suffit pas; les journées à risque 4, les mauvaises conditions météo, l’augmentation du risque … 

On perd facilement une semaine de prestations dans une saison !

Et on remarque que la pratique de la montagne change, il y a moins de demandes pour des courses engagées,...

Quand un guide fait 30 jours d’engagement c’est déjà une belle performance!

Il est plus compliqué aujourd’hui de vivre de son activité de guide, en amenant des personnes sur des sommets que l’on peut conquérir sur un smartphone.

Quelles solutions reste-t-il au guide pour vivre de son univers, et pouvoir partager sa passion pour la montagne ?

 

Voici quelques chiffres pour nourrir la réflexion

Seulement 15% de la clientèle d’une station de ski prend des cours avec un moniteur.*

Environ 11%* font appel aux services d’un guide ou d’un AMM.*

41% de la clientèle des stations ne skie pas.*

Bilan: au moins 90% de la clientèle de la station échappe aux guides et 41% ne seront probablement pas clients en hiver puisqu’ils ne skient pas.

 

Élargir sa clientèle potentielle

Imaginons que le guide propose une activité où il n’est pas nécessaire de savoir skier… une activité facile, sans risque, accessible au plus grand nombre, adaptée aux familles, fun… et qui nécessite un encadrement !

La clientèle potentielle s'élargit massivement puisque l’on s’adresse aux 41% de personnes non skieuses ainsi qu’à toutes les personnes qui apprennent à skier mais qui n’ont pas encore le niveau de faire du hors piste!

Le Guide triple ou quadruple sa clientèle potentielle!


Parlons business

Le matériel de ski de randonnée est relativement complexe à gérer:

  • il faut louer des chaussures avec des tailles différentes, 
  • Il faut louer des skis avec des longueurs et des niveaux différents,
  • il faut régler le matériel

Bref, pour pouvoir satisfaire un groupe, il faut à minima 30% de plus de matériel pour être sûr d’avoir la taille des clients (sur des gros parcs de matériels parce qu'avec 13 paires, pas sûr de chausser 13 clients!)

Le matériel se loue 35 à 45€ la journée.

 

Imaginons maintenant que le ski de randonnée soit de taille unique, que le client puisse venir avec ses après-skis.

Plus de taille à gérer, plus de stock additionnel. 10 équipements = 10 clients, quelle que soit leur taille. C’est beaucoup plus facile à gérer, et plus rapidement rentabilisé.

Avec un tarif de location de 25€, l’investissement de 499€ est amorti en 3 ans et rentabilisé en 20 sorties.

Il faudrait donc faire 7 sorties par an pour amortir le matériel qui aura une durée de vie bien plus longue que ces 20 sorties.

Les avantages:

  • Élargir de manière importante la clientèle potentielle
  • Se démarquer des autres prestataires
  • Se positionner sur une activité en progression
  • Toucher les familles et les groupes de niveau divers
  • Offrir une activité alternative en cas de condition météo inadaptée aux autres activités
  • Augmenter de manière importante la marge réalisée sur chaque sortie

L’équipe SNOOC est à l’écoute des professionnels de la montagne pour échanger sur leurs projets et la façon d’intégrer cette activité dans leur offre.

Nous tenons également à votre disposition les coordonnées de professionnels moniteurs et guides exploitant l’activité pour connaître leur retour d'expérience.

*étude de la DGE

Hinterlassen Sie einen Kommentar

Alle Blog-Kommentare werden vor Veröffentlichung überprüft
Les paramètres de ce site nécessitent l'utilisation de tous cookies pour une meilleure expérience. Veuillez accepter les cookies pour continuer la visite de la boutique.
You have successfully subscribed!