Le Ski Raquette idéal pour découvrir les grands espaces

0 commentaires

Mais quel est l’intérêt du ski raquette?

Facile!

Lorsque le relief ne justifie pas d'avoir des skis performants pour la descente, le ski raquette est plus agréable que la raquette puisqu'il ne nécessite pas d'efforts pour soulever le matériel: il suffit de faire glisser le pied. 

Cela porte mieux dans la poudreuse et c'est plus silencieux.

Mais alors dans les Alpes me direz vous, quel intérêt dans nos reliefs? Globalement il est moins important que dans les steppes de l'Altair ou en Finlande, sauf...avec le SNOOC.

En effet, si le ski n'est pas votre passion, le ski raquette ne sera pas plus stable à la descente bien au contraire. Mais le SNOOC, se transforme en une luge extrêmement stable et maniable. Ce ski raquette vous donne alors accès à des espaces de jeux incroyables pour redescendre en luge tout en restant léger et confortable à la montée. 

Notre article vous explique tout ce qu'il faut savoir sur la pratique, sur quel type de terrain, le matériel nécessaire et comment le pratiquer en toute sécurité.

Un ski idéal pour ceux qui souhaitent découvrir la nature... mais pas forcément dans toutes les conditions.

Nous allons également le comparer au SNOOC pour vous permettre de choisir l'équipement le plus adapté en fonction de vos sorties.

ski raquette la clusaz

Comment fonctionne le ski raquette?

Le ski raquette c'est le moyen idéal pour parcourir une montagne peu accidentée et découvrir de grands espaces tels que la forêt ou les montagnes vallonnées. Il vous permet de sortir des espaces balisés et de découvrir la nature autrement.

En quelque sorte à la montée on se déplace en raquette et à la descente... avec un ski qui glisse mieux qu'une raquette et moins qu'un ski (il y a des peaux en dessous). Vous avez toujours rêvé de monter en raquette mais de redescendre en glissant sans être en skieur émérite... sans  vous avez donc trouvé le matériel qu'il vous faut.

C'est un ski conçu pour aller dans la poudreuse et donc de ne jamais s'enfoncer. C’est un outil taillé pour s’aventurer sur des secteurs ondulants, aux pentes raisonnables. Il ne s'agit en aucun de descendre des pentes alpines pour lesquelles on préfèrera utiliser le ski alpin ou le ski de randonnée lorsqu'il n'y a pas de remontées mécaniques.

Quel est son objectif?

Découvrir les grands espaces et sortir des pistes balisés. C'est l'outil parfait pour découvrir des parcours où il n'y a personne. Que vous soyez en Laponie, sur le plateau du Vercors, sur les collines des Vosges, le ski raquette est parfait pour découvrir ces grands espaces... tant qu'il y a de la neige.

Il permet également d'économiser son effort à la descente sur des pentes douces et de découvrir des sensations de glisse.

Il permet donc de découvrir la montagne, la nature, de manière, fun, ludique et est accessible au plus grand nombre.

Le ski raquette comment ça se pratique?

Contrairement au ski de randonnée où dès sa première sortie le randonneur ne se sent pas forcément en confiance. Grâce au système anti-recul permanent et un talon toujours libre, le ski-raquette permet d'alterner les montées et les descentes, sans aucune manipulation à faire.

Attention il ne s'agit pas d'un ski de randonnée, vu qu'on n'enlève jamais les peaux. C'est donc idéal pour les parcours vallonnés où l'on monte 150m de dénivelé puis redescendre 200m et remonter 100 mètres...

Contrairement à la raquette, on glisse à la descente et le mouvement de marche devient plus fluide. On se déplace donc plus facilement et on avance beaucoup plus vite notamment sur les zones de plat.

Concrètement sur des parcours avec un faible dénivelé on peut sans se presser avancer entre 4 et 5 km/h.

Ci dessous le ski raquette en vidéo.

Quel avantage par rapport à la raquette?

Comme nous le soulignions au début de cet article, pour mettre un pied devant l'autre en ski raquette, il suffit d'imprimer une impulsion de son pied vers l'avant. Le ski glisse et naturellement sans avoir besoin de le lever.

Grâce à une spatule prononcée il se déplace sous la couche de neige fraiche en ayant tendance à refaire surface devant vous sans effort. D'autant plus facilement que vous aurez farté la partie supérieur de vos ski pour que la neige ne vienne pas s'agglomérer sur votre ski et l'alourdir.

Lorsque vous marcher avec des raquette, vous devez lever le pied. Ce qui demande un effort plus important puisque vous levez le poids de l'ensemble fixé à votre pied (y compris chaussure et raquette) mais également la neige qui vient coloniser le tamis supérieur de votre raquette. Plus l'épaisseur de neige sera importante plus vous devrez lever le pied et plus la neige viendra recouvrir votre raquette... et plus l'effort à fournir sera important !

Il faut savoir également que la portance (qui vous empêche de vous enfoncer jusqu'aux cuisses) est liée en grande partie à la surface de contact avec la neige (la forme impact aussi la portance mais de manière moindre).

Le ski raquette offre une surface de contact avec la neige de loin supérieure à une paire de raquette moderne (c'est moins vrai pour des raquettes de trappeur du canada que l'on voit dans les films et qui sont faites pour évoluer dans des épaisseurs de neige très importantes!!). Le ski raquette offre ainsi une portance supérieur et s'enfonce moins qu'une raquette.

La raquette a cependant quelques avantages:

Si vous êtes allergique à la glisse et que la moindre perte d'équilibre vous stress... la raquette est globalement très stable!

Si vous évoluez sur des pentes très marquées (plus de 40°) sur de la neige dure qui ne présente pas d'itinéraires tracés, vous vous sentirez plus en sécurité sur des raquettes avec des crampons que sur des ski-raquettes.

Par contre, si vous êtes sur un itinéraire emprunté régulièrement par des skieurs de randonnées et tracé, le confort sera incomparable. Il vous suffira de laisser glisser votre ski dans la trace, la cheville bien à plat avec un mouvement naturel. La raquette est quand a elle trop large pour emprunter la trace de ski de rando.

Le raquettiste a alors deux options:

- emprunter malgré tout la trace de ski de rando et la "poinçonner" (faire des gros trous de pas dans la trace, et la rendre inconfortable pour les skieurs de randonnée) pour subir le regard désapprobateurs des skieurs de randonnée.

- Ou faire sa propre trace sur le coté avec la fatigue et l'inconfort d'avoir la cheville tordue sur la pente déversante.

Pour qui est conçu le ski raquette?

Contrairement au ski alpin puis au ski de randonnée, l'apprentissage est plus rapide. Il est adapté aux personnes débutantes qui n'ont pas peur de tomber et qui souhaite se promener dans des paysages vallonnés en économisant leur effort et en profitant de sensations courtes mais intense de "glisse".

à la montée, mettre un pied devant l'autre vous savez faire. Un peu de technique vous aidera à vous économiser et être plus performant mais globalement c'est à la porté de tout le monde...

A la descente en ski raquette demande plus d'entrainement

La technique reste un élément fondamental de la descente. Le fait d'avoir le talon détaché peu être perturbant pour des skieurs alpin et la technique du télémark demande un apprentissage certain. Nous ne pouvons que recommander ici les talents de Francois Ruby en chartreuse pour transmettre sa passion et sa technique du ski raquette.

C'est la que le ski raquette SNOOC offre un avantage de taille!

La montée est identique au ski raquette....mais la descente s'effectue avec un centre de gravité très bas et une maniabilité exceptionnelle.

Le ski raquette Snooc permet également d'accéder à des pentes prononcées en toute sécurité.

Dès sa première sortie le randonneur est donc directement en confiance et peut sortir en toute sécurité. Pour résumer il convient aux enfants, aux adultes qui veulent prendre le temps de découvrir la nature.

Le matériel

Le ski raquette est un véritable ski appartenant à la catégorie randonnée nordique. Il est court et large pour avoir le maximum de portance sur la neige.

Pour grimper facilement, le dessous est dotée d'une peau sur les 3/4 du ski. 

Contrairement au ski de randonnée ou alpin il n'est pas nécessaire d'avoir une paire de chaussures spécifique. Une paire de chaussures de randonnée ou une paire de bottes (de préférence étanche) et vous avez tout ce qu'il faut.

Une paire de bâton reste fortement conseillée pour vous aider à progresser et conserver votre équilibre dans la pente, comme pour toutes les pratiques liées au ski.

Il existe différentes marques de ski-raquette sur le marché : Sporten / Oac / Altai... 

matériel ski raquette

La différence entre le SNOOC et le ski raquette?

Une très bonne question. A la montée on est complètement dans le même esprit. On part avec une paire de bâtons et c'est parti pour l'aventure. 

La différence se situe surtout au niveau de la descente, puisque le SNOOC dispose d'un vrai ski alpin et on va rechercher des sensations à la descente. En ski raquette on recherche plus une descente tranquille, alors que le SNOOC va nous permettre de "carver" et de prendre plus de vitesse pour ceux qui le souhaitent.

Sur les terrains vallonnés avec peu de pente et de la poudre, le ski raquette est plus adapté. Sur une piste verte damée, le SNOOC permet de prendre de la vitesse en toute sécurité.

Le SNOOC est également plus proche d'une luge grand confort et mixte à la descente les sensations du ski et de la luge.

Il permet également pour ceux qui le veulent d'aller explorer des terrains plus engagés comme par exemple l'ascension du Mont Elbrus en SNOOC par Thierry.

En ski raquette pour ceux qui veulent prendre beaucoup de vitesse, il faut s'abstenir, ce n'est pas conçu pour cela.

Quelques consignes?

On recommande toujours d'étudier son parcours avant une sortie. Ne pas s'aventurer même au pied d'une zone avalancheuse. Dans le cas de passages en zone avalancheuses, il est primordial d'utiliser un DVA (détecteur de victime en avalanche afin d'être de pouvoir être secouru en cas d'avalanche).

Il est également important de faire attention et de respecter la nature. La faune et la flore doivent être respectées. 

Comment s'habiller?

On préconise de prendre le nécessaire en fonction de la météo. Généralement en hiver on conseille de prendre 3 couches : 

La première couche est un sous-vêtement technique, en contact direct avec la peau. Souvent constituée de fibres synthétiques ou de laine mérinos, cette 1ère couche a pour objectif d’évacuer la transpiration vers l’extérieur ou vers les autres couches, afin de maintenir votre température corporelle en gardant votre peau au sec.

Le seconde couche est isolante, et va s’occuper de l’apport de chaleur. Cette polaire ou cette laine doit également être dotée d’une bonne respirabilité, pour transférer l’humidité interne vers l’extérieur (ou vers la dernière couche).

C’est la troisième couche qui affronte directement les éléments extérieurs. Vent, pluie, neige… la veste remplit l'objectif technique, elle vous protège efficacement des intempéries, vous isole de la température extérieure, tout en étant respirante, imperméable et coupe-vent.

Il est toujours important de garder une couche pour la descente. Plus vous avez chaud et plus il devient important d'enlever une couche pour votre confort, même s'il y a un vent frais.

Le ski raquette Snooc permet de donner un objectif ludique et de motiver les enfants à randonner en montagne.

Pour tout savoir sur le ski de randonnée en famille avec des enfants, découvrir quel peut être le retour d'expérience d'une sortie ski raquette SNOOC avec le Club Alpin Francais pour des 8-12 ans. Ou tout simplement découvrir ou faire du ski raquette Snooc. Echanger avec un expert du ski raquette.

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont validés avant d'être publiés.
Les paramètres de ce site nécessitent l'utilisation de tous cookies pour une meilleure expérience. Veuillez accepter les cookies pour continuer la visite de la boutique.
You have successfully subscribed!