Comment éviter d'avoir mal aux genoux au ski ?

0 commentaires

Le cas des douleurs sans traumatisme

Snooc mal au genou

Douleur aux genoux liée au ski ?!

Certains skieurs souffrent plus ou moins rapidement sur les skis dès qu’ils chaussent sans qu'une pathologie particulière ou une blessure ne soit en cause. Il est encore temps d'amener des solutions curatives. Le bootfitting, l’ostéopathe, les exo-squelettes, la musculation,... permettent de repositionner l’effort ou de soulager les pressions pour prendre du plaisir plus longtemps.

Mais il est également possible de prolonger l'expérience par des activités de glisse qui enlèvent toute pression sur l’articulation du genou.

Skier en évitant les douleurs du genou

La solution la plus évidente est d'ôter la pression liée à la pratique du ski sur l’articulation du genou. Impossible me direz vous? Et bien c’est finalement très simple, il suffit de regarder au delà de nos habitudes et de notre conditionnement.

Le plaisir du ski est principalement dans la maîtrise de la vitesse, les sensations de glisse, les courbes et l’inclinaison que l’on peut obtenir grâce à la force centrifuge. L’adrénaline de la vitesse bien sûr mais aussi la précision du pilotage… C’est bien ça qui vous plait ?

Pour bien préparer vos genoux, vous pouvez consulter notre blog “Renforcer ses genoux avant la saison du ski 

Et bien la station debout n’est pas le seul moyen d’obtenir ces sensations. Bien au contraire le ski assis permet de ressentir ces décharges d’émotion. Parfois même avec plus d’intensité, un peu comme quand vous passez de votre voiture au karting. A quelques centimètres du sol, les sensations de vitesse sont démultipliées.

Comment la douleur se déclenche au ski

Tout d’abord, il faut être conscient que les efforts sur vos articulations sont bien supérieurs en ski que dans votre vie courante. Les articulations sont donc fortement sollicitées lors de leur flexion et par les vibrations. Ces efforts peuvent être le révélateur d’une mauvaise position en général. Un genou fragile favorise l’apparition de ces douleurs.


Passer chez l'ostéopathe : Sans le savoir, vous avez une hanche bloquée et tous les jours, vous sollicitez avec vos articulations des membres inférieurs: les genoux et les chevilles. 

A ski, comme la cheville est bloquée par la chaussure rigide, seul le genou permet de compenser les efforts ce qui peut entraîner une sur-sollicitation et finir en tendinite.

Une première étape est d’aller faire un tour chez l'ostéo lorsqu'une douleur survient pour s'assurer qu'il s'agit pas d'un problème purement mécanique.


Une douleur du genou liée à la position et au matériel de ski

Avoir les pieds parallèles dans l’axe de la marche n’est pas une position naturelle pour le corps humain. Comme nous l’avons souligné précédemment, la cheville, le genou et la hanche fonctionnent ensemble pour corriger des déséquilibres ou des particularismes physiques. En ski, seuls le genou et la hanche participent à la tâche, avec de surcroît ce pied positionné dans l'axe. C'est logiquement le genou qui trinque le premier. Il est possible d’améliorer la position de travail du genou en adaptant son matériel.


Choix des chaussures pour soulager les genoux: 

Choisir un modèle adapté à la morphologie de vos pieds puisque là aussi des intolérances peuvent avoir des répercussions sur vos genoux. La technologie Somatec de Fischer permet de décaler légèrement le pied à l'extérieur de l'axe de la semelle afin de mieux respecter la position naturelle des pieds. Le débrayage du collier de plus en plus présent sur les chaussures permet à chaque arrêt de facilement relâcher la position en flexion qu'impose une chaussure de ski.  Des détails qui peuvent faire la différence !


Bootfitting pour soulager les douleurs de genoux:

Si le pied n'est pas à plat, la malléole vient s'écraser vers l'intérieur ce qui engendre souvent des douleurs et une tendance à faire rentrer le genou, ce qui donne de jolies jambes en X. Les flexions répétées et les vibrations viennent peu à peu créer une douleur dans ce genou qui ne travaille pas dans son axe habituel. Selon vos douleurs/blessures, des chaussons en injection douce permettent de caler parfaitement vos pieds pour qu’ils travaillent dans l’axe le plus adapté à votre morphologie.

Des skis adaptés limitent les douleurs aux genoux

Les bons skis pour les bonnes conditions : Des skis adaptés à votre niveau et votre pratique améliore votre confort. Des skis de piste de bonne qualité vibrent beaucoup moins que d'autres moins solides. En poudreuse, des skis larges sauront vous aider. Par contre, hors de question de skier sur piste avec des skis fat qui on tendance à "sortir les genoux" !

 

Les conditions de ski pour protéger vos genoux

Choisir sa neige : La neige lourde, lorsqu'il faut forcer pour sortir la spatule, est à proscrire, tout comme la neige très dure et gelée, trop vibratoire dès que l'on dérape. Il s'agit d'être réactif et de profiter des orientations pour rester sur la neige adéquate.

Choisir le bon équipement : Pour profiter au maximum de votre saison de ski, il est essentiel de choisir le bon équipement. Ici, à SNOOC, nous vous proposons le meilleur équipement d'hiver pour les personnes souffrant de douleurs aux genoux. La luge skis assis de SNOOC est l'équipement qu'il vous faut.

Vous pouvez vérifier notre équipement SNOOC en cliquant ici

 

Plus d'informations

Skier après une blessure au genoux

On peut encore skier avec de l'arthrose

Comment protéger vos genoux en skiant

Se préparer physiquement pour la saison de ski

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont validés avant d'être publiés.
Les paramètres de ce site nécessitent l'utilisation de tous cookies pour une meilleure expérience. Veuillez accepter les cookies pour continuer la visite de la boutique.
You have successfully subscribed!