Comment protéger votre genou en skiant ?

0 commentaires

Le matériel a fait d’énormes progrès: les fixations en particulier sont aujourd’hui particulièrement performantes pour protéger vos genoux...à condition de les régler correctement !

Genoux fragiles? en ski, protégez les !

Réglage des skis pour protéger vos genoux:

Nous vous recommandons de faire régler le déclenchement des fixations de vos skis. Ce type de réglage se fait en fonction de différents paramètres dont le poids, le sexe mais aussi la corpulence. Seul un professionnel du ski saura faire le réglage qui protège vos genoux de l’accident. C’est un gage de sécurité qui prend peu de temps et qu’il serait dommage de négliger.

Protéger un genou fragile ou ayant subi un traumatisme

Dans un premier temps, et pour évaluer la meilleur solution, il faut identifier avec un docteur s'il y a une lésion ou si c'est une douleur sans traumatisme.

En fonction du diagnostique, voici quelques solutions matériels

L’orthèse de genou, la genouillère et l'exosquelette

La différence entre ces trois solutions réside dans les matériaux utilisés, le niveau de maintien et la reprise des efforts musculaires.

Une genouillère ligamentaire confère un maintien du genou modéré à élevé pour les plus techniques. Elle est conçue en tissu extensible avec des baleines latérales rigides intégrées à ce tissu. Ces genouillères seront particulièrement adaptées en prévention dans le cadre d'une pratique occasionnelle et loisir du ski ne nécessitant pas de forts impacts. Elle est donc conseillée pour seconder efficacement un genou fragile d’un skieur peu engagé souhaitant une protection ligamentaire modérée. 

Il faudra compter entre 100€ et 140€ pour équiper votre genou fragilisé dans votre pratique du ski.

Une orthèse de genou est composée essentiellement de matériaux "rigides". Les structures ligamentaires sont davantage protégées et le genou est maintenu par des coussinets condyliens. Les orthèses sont pour les hauts niveaux de contraintes, elles confèrent un maintien élevé à très élevé selon le modèle. Confortable dans leur construction, il n'y a en revanche pas de tissu compressif qui stimule la proprioception.

Ces orthèses sont à utiliser après avoir subit des entorses du genou, des déchirures et des ruptures ligamentaires. Elles sont également particulièrement efficaces en protection pour les skieurs réguliers à haute intensité, mettant de l'impact durant leur pratique.

L’orthèse protège le genou mais n’apporte pas de soulagement musculaire dans l’effort comme peut le faire l’exosquelette. Il faudra compter entre 140€ et 420€ pour protéger un genou fragilisé par une rupture ligamentaire.

Compenser les efforts sur des genoux fragiles en ski avec un exosquelette

Le concept de l’exosquelette est d'assister la jambe dans l‘effort grâce à des ressorts ou vérins qui permettent d'alléger le poids du corps et les pressions engendrées par la pratique du ski sur le genou. C’est jusqu'à 30% d’effort en moins pour les articulations (ce qui est énorme pour le genou!). L’autre avantage est de limiter la fatigue musculaire pour conserver une vigilance et un positionnement adapté qui limite les risques de blessure. Une solution qui permet de profiter pleinement de journées complètes de ski quand les conditions sont idéales.

Certains systèmes se mettent et dessous de la combinaison (Ski Mojo) et sont invisibles, d’autres se mettent par dessus la combinaison (Againer). Il faudra compter entre 599€ et 799€ pour soulager vos genoux avec une assistance musculaire.

Limiter les efforts sur les genoux avec le ski assis

Si les lésions des genoux sont plus importantes ou irréversibles, il existe des solutions. On peut encore skier avec de l'arthrose, des équipement permettent de compenser les efforts.

Il est possible de continuer d'avoir ces sensations de glisse sans être debout. Les sensations en ski assis sont excellentes avec une sensation de vitesse au ras du sol comme en karting, la possibilité de "carver" sans exercer de pression sur les jambes qui survolent la neige. C'est une option complémentaire et moins traumatisante pour les genoux.

Je vous voit venir, le "truc" assis c'est pas pour vous, même pas en rève,... et pourtant !

Nous sommes généralement plein d'aprioris pour une activité que nous ne connaissons pas et c'est bien normal. Alors on vous a fait une compilation des aprioris... puis du retour d'expèrience de nouveau pratiquants !

Un mix entre ski et ski assis peut également permettre de profiter plus longtemps des pistes sans pour autant abandonner complètement le ski debout mais en le réservant à des périodes plus courtes ou à des conditions idéales.

C'est également une solution pour skier après un accident ou une rupture des ligaments du genoux.

Préparer ses genoux aux efforts du ski

Au dela d'un loisir, le ski est également un sport et descendre 40 kilomètre dans la journée 50-70km/h en n'ayant que ces jambes comme amortisseur c'est ca sollicite forcément les genoux plus que dans notre vie courante!

Alors se préparer physiquement pour la saison de ski est indispensable et doit être une évidence. 

Bien entendu, il faudra au préalable consulter un medecin pour vérifier que l'activité n'augmentera pas une lésion existante. Après cette vérification, en avant pour muscler et renforcer progressivement les muscles qui vont nous permettre d'avoir la résistance et l'endurance pour absorber les chocs et les compressions tout au long de la journée.

Prenez soins de votre santé, et si vous ne voulez / pouvez pas vous passer des sensations de glisses qui vous font vibrer, un mixte entre ces différentes solutions vous permettra probablement de vous adonner à vos sensations préférées pendant de nombreuses années !

Voici la liste des stations ou vous pourrez alterner entre le ski et le ski assis pour préserver votre santé

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont validés avant d'être publiés.
Les paramètres de ce site nécessitent l'utilisation de tous cookies pour une meilleure expérience. Veuillez accepter les cookies pour continuer la visite de la boutique.
You have successfully subscribed!